Print Friendly, PDF & Email

 

 LA SIESTE AU TRAVAIL 

 

Il existe depuis quelques années un concept peu commun, mais qui soulève de plus en plus d’intérêt :«la sieste au travail».

Ce sujet suscite de nombreux débats au sein même des entreprises. Essayons d’apporter quelques réflexions à ce sujet.

La sieste se définit selon le dictionnaire comme un repos pris après le repas de midi.

Pour d’autres c’est tout simplement une pause, une détente, une interruption

Aux nombreuses questions qui se posent, on note des réponses très subjectives et qui parfois même varient d’un pays à l’autre.

Quelques questions pertinentes se posent lorsqu’on parle de sieste au travail:

Combien de temps doit durer une bonne sieste ?

Chez une personne adulte l’idéal est de 10 à 20 minutes et entre 13h à 15h pour les travailleurs de jour. L’envie de faire la sieste est toujours présente chez tout le monde mais à de degrés plus importants selon l’âge,

 

 Comment bien faire une sieste ?

Voici quelques conseils pour bien faire une sieste, pour qu’elle soit réparatrice :

 

  1. Ritualisez votre sieste. …
  2. Choisissez un endroit sombre.
  3. Mettez-vous à l’aise.
  4. Une bonne sieste est horizontale.
  5. Pas plus de 20 minutes.

Quels sont les bienfaits d’une sieste c’est-à- dire les avantages ?

Elle permet d’abaisser le niveau des hormones liées au stress.

  • Elle participe à la récupération musculaire.
  • Elle joue un rôle non négligeable dans la restructuration des neurones. De ce fait, elle améliore la mémoire et la concentration (institut du Sommeil et de la Vigilance)
  • Enfin, la recherche montre que le manque de sommeil augmente considérablement le risque de troubles mentaux (anxiété, dépression et démence) et physiques (obésité, maladies cardiovasculaires et diabète).

Bref,  la sieste permettrait de réduire les risques d’accident de travail, améliorerait la mémoire, libérerait la créativité, dissoudrait le stress, rééquilibrerait le fonctionnement du système nerveux et serait bonne pour la digestion et le cœur ».

Selon les enquêtes faites par des journalistes, nombreux pays reconnaissent les bénéfices de la sieste pendant la journée de travail. 

Dans certaines entreprises cela est même encouragé et une salle a été mise à disposition des employés.           

D’une manière générale, dans les pays Asiatique, la sieste au travail est une pratique démocratisée.  En Europe, elle est mal vue bien que nombreux employés le fassent en cachette.

Aux Etats-Unis et quelques pays du continent américain, la pratique est de plus en plus courante.

Les professionnels de la santé s’accordent à dire qu’elle est bénéfique, Le fait que les employeurs se préoccupent davantage des habitudes de sommeil de leurs employés semble évoluer dans le bon sens, même si la plupart d’entre eux ne sont pas encore ouverts aux ‘siestes éclair’ au bureau.

Y a-t-il des inconvénients à faire la sieste ?

Bien que les effets positifs d’une sieste aient été scientifiquement prouvés, il existe encore des personnes qui s’y opposent et y voient des inconvénients.

 La perturbation possible des heures de sommeil est l’un des points d’attention de la sieste. Celle-ci est déconseillée aux personnes souffrant de troubles du sommeil. De plus, lorsque vous faites une sieste pour compenser le ‘manque de sommeil’, il est beaucoup plus difficile de se limiter à une quinzaine de minutes de repos. Cela provoque souvent un état de somnolence au réveil et favorise la perturbation des horaires de sommeil.

Quels sont les bienfaits d’une sieste c’est-à- dire les avantages ?

– Notre intervention reste dans le cadre du travail ; ainsi, nous avons retenu cette question : LA SIESTE AU TRAVAIL EST-ELLE LÉGALE ?

– Le code de travail malgache ne stipule aucun article à ce propos. 

– Les travailleurs doivent avoir recours   aux règlements intérieurs ou aux conventions collectives où l’on constate son absence.

Par ailleurs, notre article incite les travailleurs et les employeurs à réfléchir à ce sujet et d’apporter des précisions quant à la légalité de LA SIESTE AU

Docteur RAFALY Elie John

Médecin Responsable de la Sécurité et Sante au travail