Print Friendly, PDF & Email

La PNA est une IU avec un état inflammatoire d’origine infectieuse qui atteint le

rein«Néphrite» et sa voie excrétrice pyélon«Pyélite» ou PNA= IU haute.

Elle se présente trois formes cliniques:

PNA Simple

PNA à risque de complication qui regroupe avec des formes avec au moins un facteur de risque

PN Grave

Autre: PNA Gravidique classée parmi les PN Graves.

 

PYELONEPHRITES GRAVES:

On prend en compte pour PN Grave s’il y a un au moins des facteurs de risque:

1)-Antécédent d’IU ou de colonisation urinaire à E-BLSE (escherichia-coli à béta lactamase à spectre élargi) dans les 6 mois

2)-Prise d’amoxicilline-acide clavulanique, de C2G, C3G, ou de fluoroquinolone dans les 6 mois

3)-Voyage en zone d’endémie d’E-BLSE

4)-Hébergement en long séjour (EHPAD ou établissement d’hébergement pour personnes dépendantes….)

TABLEAU CLINIQUE DE PNA Typique

1)-Lombalgie fébrile

2)-Fièvre et Frisson

3)-Douleur abdominale et/ou lombaire soit :

            -unilatérale en général

            -fosse lombaire irradiant vers les OGE (organes génitaux externes)

            -spontanée et/ou provoquée par la pression de la fosse lombaire

4)-Signes digestifs peuvent être au premier plan (vomissement, diarrhée, météorisme…)

5)-Attention les signes de cystites sont souvent discrets et/ou absents dans 50% des cas.

Les 7 critères d’hospitalisation :

1)-Signe de gravité

2)-Forme hyperalgique

3)-Incertitude diagnostique

4)-Vomissement rendant le traitement oral impossible

5)-Doute concernant l’observance ou la possibilité de surveillance

6)-Traitement antibiotique à prescription hospitalière

 (rare situation de poly-allergie ou de multi-résistance)

7)-Décompensation d’une comorbidité.

LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES A DEMANDER :

1)- BIOLOGIE

            -PNA Simple : ECBU seul

            -PNA à risque de complication : ECBU, NFS, CRP, CREATININEMIE

            -PNA Grave : ECBU, NFS, CRP, CREATININEMIE, HEMOCULTURE

2)-IMAGERIE

            -PNA Simple non hyperalgique, d’évolution favorable : RIEN

            -PNA à risque de complication ou hyperalgique ou d’évolution défavorable :

ECHOGRAPHIE et/ou SCANNER

            -PNA Grave : SCANNER dans les 24 heures.

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE :

PNA SIMPLE : traitement ambulatoire

PNA GRAVE : Hospitalisation

ECBU DE CONTROLE :

PNA Simple : inutile

 Trois situations :-Femme enceinte

                             -Mauvaise évolution clinique, échec sous-traitement,  récidive précoce

 -Pathologie urologique sous-jacente particulière : lithiase+++….

Si Contre-indiqués on doit recourir aux AMINOSIDES : Amikacine, Gentamycine, Tobramycine.

Durée de traitement :

            -07 jours  si Fluoroquinolone ou Bétalactamine inj.

            -10 jours si autres AB

PNA à risque de complication :

            -10 à 14 jours avec C3G injectable si sensible au traitement probabiliste et à évolution favorable.

PNA GRAVE : – aucune place des FLUOROQUINOLONES.

                       -Pour traitement probabiliste association de deux bactéricides rapides synergiques avec forte concentration intraveineux par exemple : Bétalactamine+ Aminoside

Si Escherichia-coli à BLSE association de cefotaxime et amikacine par exemple

Durée de traitement 10 jours.