Print Friendly, PDF & Email

Article écrit par :
Docteur ANDRIANASOLO Fanja Norosoa,
Médecin Responsable Sécurité et Santé au Travail
à Anosibe

Formation en secourisme

  1. DEFINITION

    Les premiers secours correspondent aux secours immédiats prodigués à une personne malade ou blessée dans l’attente de l’arrivée de secours professionnels. Ils recouvrent non seulement la prise en charge des lésions ou des troubles physiques mais également d’autres formes de prise en charge, notamment un soutien psychosocial aux personnes souffrant de troubles émotionnels après avoir subi ou été témoin d’un événement traumatisant. Les interventions de premiers secours cherchent à «préserver la vie, soulager les souffrances, prévenir les affections ou lésions ultérieures et promouvoir le rétablissement». Le secourisme, ou les premiers gestes élémentaires de survie, est l’ensemble des gestes pratiques simples qui peuvent prévenir le danger de mort immédiate, rendre le blessé transportable vers un centre hospitalier et réduire les conséquences immédiates et tardives des blessures. Le secourisme se définit comme l’aide ou le traitement d’urgence apporté à une personne blessée et/ou prise d’un malaise, avant l’intervention d’un service médical spécialisé. Il est important de bien connaître les priorités à respecter en cas d’urgence médicale.

  2. L’INTERET

    Chacun, dans la vie quotidienne, à la maison, au travail, dans les activités de loisirs, peut être confronté à une situation de détresse ou à un accident. Toutes les études montrent que le pronostic vital est étroitement lié à l’intervention de témoin d’un accident par la rapidité de l’alerte et l’efficacité des actions entreprises avant l’arrivée des secours spécialisés Il n’y a pire frustration que celle de perdre une vie humaine alors qu’un geste simple aurait peut-être pu la sauver. Aujourd’hui, il est largement admis que les gestes de sauvetage et de secourisme doivent être prodigués sur les lieux même de l’accident avant même l’intervention des équipes spécialisées de secours. Un grand nombre de décès pourrait être ainsi évité si les témoins étaient formés à intervenir en attendant l’intervention des secours médicalisés. Toutes les études montrent que le pronostic vital est étroitement lié à la rapidité de l’alerte et à l’efficacité des actions entreprises avant l’arrivée des secours spécialisés.

    Pourquoi se former aux gestes de premiers secours ? Se former aux gestes de premiers secours, c’est potentiellement sauver une vie. Car malheureusement personne n’est à l’abri d’un accident. Malaise, mauvaise chute, incidents domestiques

  3. REALISATION PRATIQUE

    Une séance de Formation en Secourisme se déroule comme suit :

    • Pour la Formation Initiale (Séance pour les débutants)
      • Duré : 3j
      • Participant au minimum : 10 à 15 personnes
      • Module : 15 (Cours et Pratique)
      • Evaluation des acquis sur le Secourisme
      • Evaluation du Formateur
      • Délivrance d’attestation pour la Société et les Participants

    • Pour le MAC (Maintien et Actualisation des Connaissance) ou Recyclage
      • Duré : une journée
      • Participant : 10 à 15 personnes
      • Pré- test
      • Evaluation du Formateur
      • Délivrance d’attestation pour la Société avec les nombres des participants
  4. LES CONTRAITES

    La peur de mal faire et la crainte d’une poursuite judiciaire constituent un frein important à lavulgarisation du secourisme et à sa mise en pratique. La crainte de se voir poursuivi est un frein important à la diffusion dusecourisme ou à la mise en œuvre des gestes appris. Le manque de disponibilité devant chaque responsabilité individuelle.

  5. MESSAGE CLE

    Lors d’un accident, les premières minutes sont cruciales avant l’arrivée des secours. Savoir comment réagir et quels gesteseffectués pour aider la victime permettent d’augmenter ses chances de survie. Former plus de personnes aux premiers secours, c’est sauver plus de vies.