Print Friendly, PDF & Email

Article écrit par :
Docteur RAZAFINDRATSIRA Haja Pierre,
Médecin Responsable Sécurité et Santé au Travail
à Andranomena

Visite d’établissement

  1. DEFINITION

La visite d’établissement, également appelée « visite des lieux de travail », « visite d’entreprise », « visite du CHSCT (Comité d’Hygiène, Sécurité et Condition du Travail) » est une visite d’inspection concernant uniquement les lieux de travails.

  1. INTERETS ET OBJECTIFS :
    • Examen de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail
    • Conseiller le chef d’entreprise sur les problématiques de santé au travail des salariés.
    • Identifier et recenser les risques liés à l’activité professionnelle de ces travailleurs
    • Identifier le nombre de travailleurs exposés à ces risques
    • Permettre le suivi et surveillance de la santé des travailleurs (individuel et collectif)
    • Conseiller sur les moyens de prévention à mettre en place.
    • Mandater l’intervention d’un expert (ergonome, toxicologue, etc…) si besoin y est.
  1. REALISATION PRATIQUE :

    Ces visites sont organisées soit à l’initiative des médecins du travail, soit à la demande de l’employeur ou du CHSCT ou, à défaut, des délégués du personnel ; visite réalisée par tout ou une partie des élus du personnel au CHSCT. Sous la conduite du médecin du travail avec parfois une équipe pluridisciplinaire (ex : CNaPs, Inspection du W, MinSan, CHSCT…), Ils ont accès à tous les documents non nominatifs obligatoires concernant la santé et la sécurité dans l’entreprise (Fiche de sécurité, etc…), ils doivent être tenus au secret de fabrication et procédés d’exploitation.

  2. CONTRAINTES :
    • Non adhésion de l’employeur
    • Mauvaise foi de l’employeur
    • Disponibilité de l’équipe pluridisciplinaire
    • La provenance des produits (pas de FDS, en autre langue, pré-conditionnement des produits…)
    • La production

NB : Cette visite est surtout personnalisée à chaque entreprise. Suivant une check-list déjà préétablie

D U E R

  1. DEFINITION :

    Le DUER ou « Document Unique d’Evaluation des Risques » permettant de définir un plan d’actions préventif découlant des études et évaluations de sécurité effectuées au préalable.

  2. INTERETS ET OBJECTIFS:
    • Faire l’inventaire des incidents déjà survenus
    • Évaluer les risques présents
    • Définir et détailler le programme d’action de prévention
    • Suivre les mesures déjà mises en œuvre
    • Son objectif majeur est de réduire ou d’éliminer complètement les accidents du travail et les maladies professionnelles
  3. REALISATION PRATIQUE :

    La réalisation du DUER incombe à l’employeur, il peut toutefois confier cette mission à un salarié (médecin du travail, conseillé en prévention, ou un organisme extérieur/consultant en SST, les IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnelles).

  4. CONTRAINTES:
    • Non adhésion de l’employeur
    • Mauvaise foi de l’employeur
    • Refus de l’employeur
    • Disponibilité de l’équipe pluridisciplinaire
NB : Le document unique d’évaluation des risques (DUER) est obligatoire dans toutes les entreprises dès l’embauche du 1er salarié. L’employeur consigne dans ce document le résultat de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité auxquels peuvent être exposés les salariés