Imprimer

tr z 0 0

Les antibiotiques ont soigné des millions de personnes depuis plus de 90 ans. Mais à cause d’une surconsommation de ces médicaments, les bactéries sont devenues plus résistantes même chez les gens qui n’ont jamais pris l’antibiotique.

L’objectif actuel est de préserver l’efficacité des antibiotiques le plus longtemps possible.

 1- Qu’est-ce que la résistance à l’antibiotique (antibio- résistance) :

La résistance aux antibiotiques consiste pour une bactérie à développer des mécanismes de défense qui leur permettent d’échapper à l’action de ces médicaments. Un phénomène qui rend les antibiotiques inefficaces.

Depuis quelques décennies, l’antibio- résistance ne cesse de prendre de l’ampleur.

2- Les causes et conséquences :

Les bactéries sont des êtres vivants qui évoluent en permanence et peuvent se modifier afin d’échapper à l’action des antibiotiques. Le développement du mécanisme de résistance par les bactéries s’est fortement accéléré par :

  • L’utilisation massive et répétée d’antibiotique.
  • La prise d’antibiotique pour lutter contre une attaque virale (rhume, grippe, bronchite, gastro- entérite) dont ils n’ont aucun effet, et favorisent à chaque prise l’apparition des bactéries résistantes dans notre corps.

3 - Mode de transmission des antibiotiques multi- résistant

tr z 0 1

Les conséquences de la résistance à l’antibiotique sont multiples :

  • Les maladies plus longues et plus difficiles à traiter
  • L’apparition de complication pour certaines maladies
  • Les consultations médicales supplémentaires
  • L’utilisation de médicament plus puissant et plus chers
  • Décès causés par des infections bactériennes jusqu’ alors facile à traiter.

   4- Comment préserver l’efficacité des antibiotiques :

  • La prévention de l’efficacité des antibiotiques relève de la responsabilité de tous, pour une meilleure santé humaine, animale et environnementale.
  • Un plan d’action mondial lancé par l’OMS (mai 2015), vise à préserver notre capacité à préserver et à traiter les maladies infectieuses à l’aide de médicaments surs et efficaces.

   5-Quelques recommandations :

  • Ne jamais prendre un antibiotique sans prescription médicale
  • Respecter les conseils d’utilisations
  • Ne jamais partager ces antibiotiques avec d’autres personnes
  • Prévenir les infections par des règles d’hygiène de la vie simple

   Aux professionnels de santé :

  • Prévenir les infections par respect strict des règles d’hygiène
  • Ne prescrire et ne délivrer des antibiotiques que quand ils sont nécessaires
  • Surveiller le profil de résistance aux antimicrobiens
  • Promouvoir l’observance de traitement
  • Prévenir les infections nosocomiales

tr z 0 2

Conclusion :

L’émergence et la diffusion de la résistance aux antibiotiques représentent une menace de santé publique aussi bien dans les pays développés que dans les pays en voie de développement.

A l’échelle mondiale, la principale cause de cette émergence de résistance est la consommation non raisonnée des antibiotiques.

 

 

 

Templates Joomla 1.5