Imprimer

PEUT-ON FAIRE DU SPORT PENDANT LA GROSSESSE?

Ce n'est pas parce que l'on est enceinte que l'on doit demeurer inactive sur le plan physique. Pour autant bien évidemment, il n'est pas question de se livrer durant la grossesse à n'importe quel sport. Avec un peu de bon sens et en respectant quelques règles simples, vous saurez conserver la forme pendant ces neuf mois un peu particuliers.

En fait, tout dépend du terme de votre grossesse. Au premier trimestre, vous pouvez à peu près tout vous permettre. Après, soyez un peu plus prudente. Si vous n'avez jamais fait de sport, ce n'est certainement pas le moment non plus pour décider de vous y mettre intensivement dans le but illusoire de conserver une silhouette la plus harmonieuse possible. Inutile et dangereux !

En revanche, si vous étiez accoutumée à pratiquer une activité physique, vous pourrez continuer à le faire tout au moins à la condition que :

  1. Celle-ci ne soit pas trop violente;
  2. Vous ne présentiez pas de problème médical;
  3. Votre médecin vous donne son accord.

Les sports recommandés pendant la grossesse

Les activités sportives préconisées entre toutes sont la marche et la natation. La marche parce qu'elle peut être pratiquée, y compris par les moins sportives, pendant toute la grossesse. La natation parce qu'elle est très relaxante, accroît les capacités cardiaques et ne s'accompagne pas de l'apparition de douleurs articulaires. Des cours destinés aux femmes enceintes sont d'ailleurs souvent proposés dans les piscines municipales et l'on vous conseillera peut-être la nage sur le dos.

La gymnastique "douce" est aussi possible et peut s'associer à une préparation à l'accouchement. Si vous voulez faire un peu de "gym", préférez toutefois des séances d'une vingtaine de minutes deux à trois fois par semaine plutôt qu'un cours d'une heure et, à la maison, n'oubliez pas de vous échauffer quelques minutes avant de commencer vos exercices. Évitez néanmoins les étirements violents. En effet, les ligaments tendent à se relâcher pendant la grossesse.

Certaines femmes se plaisent aussi à faire de la danse avec mesure, du yoga ou du vélo, mais votre "gros ventre" pourra gêner la pratique de ce dernier sport en fin de grossesse.

sportrecommand

Les sports interdits pendant la grossesse

En revanche, d'autres sports sont à éviter après le quatrième mois. Soit, parce qu'ils peuvent entraîner des chutes (équitation, ski, etc.), un risque d'autant plus réel que le déplacement du centre de gravité du corps favorise les pertes d'équilibre chez les femmes enceintes. Soit, parce qu'ils peuvent vous exposer à des chocs ou à un traumatisme au niveau de l'abdomen : sports de balle collectifs, judo, karaté

Le tennis et le jogging ne sont pas plus recommandés, car ils déterminent des secousses assez fortes et sont source d'entorses. Enfin, on s'en serait douté, l'alpinisme est vivement déconseillé et la plongée sous-marine interdite, l'apnée étant dangereuse pour le foetus.

Sport et grossesse : les précautions à prendre

Bien sûr, vous éviterez les mouvements trop brusques et les sollicitations trop fortes des articulations, fragilisées par la grossesse. Bien évidemment, vous vous reposerez un peu plus souvent qu'auparavant et vous vous abstiendrez pendant les périodes de grosse chaleur. Mais, pensez aussi à conserver une alimentation saine, suffisamment riche en potassium car la survenue de crampes est plus courante pendant la grossesse. A cette fin, il vous faudra consommer en abondance légumes, fruits et viande. N'oubliez pas non plus de boire beaucoup d'eau afin de prévenir toute déshydratation.

Les bienfaits du sport pendant la grossesse

Les bienfaits de l'exercice physique sont multiples chez la femme enceinte : entretien de la musculature abdominale, amélioration du retour veineux, accroissement de l'endurance … Bouger et s'occuper de soi sont également une source de bien être psychologique. De plus, différentes études ont montré qu'une activité sportive facilite le travail de l'accouchement en accroissant les performances respiratoires et que les femmes ayant continué à faire du sport accouchent moins fréquemment par césarienne. Alors, définitivement convaincues?

Une femme enceinte doit renoncer aux compétitions ou aux efforts trop intenses. Toute séance sportive doit être précédée d'une phase d'échauffement. Le sport n'est pas indiqué en cas de grossesse gémellaire, sauf avis contraire du médecin et l'activité physique doit être diminuée. Une fatigue importante ou bien l'apparition de certains symptômes, comme des contractions, doivet imposer l'arrêt total du sport. Le sport intensif en début de grossesse n'est pas conseillé pour une femme enceinte.

Les femmes pratiquant le sport de manière intensive doivent néanmoins faire preuve de grande prudence, surtout au cours des trois premiers mois de grossesse. Les levers de poids au cours des trois premiers mois de grossesse peuvent augmenter les chances de fausses couches

sportgrosssse

3 à 5 fois par semaine

Les experts à l’origine de ce rapport recommandent de pratiquer une séance sportive d’une durée de 30 à 90 minutes, trois à cinq fois par semaine.

L'OSTIE

ostie

Informations

IL EST A NOTER QUE

L’OSTIE garantit l’uniformité des services offerts aux Adhérents et aux Affiliés, à travers d’une gamme de prestations fournies gratuitement auprès de ses huit (08) Dispensaires et de ses vingtaines d’Antennes.

Lire la suite

Templates Joomla 1.5