Imprimer

FATIGUE ET ASTHENIE

Qu'est-ce que c'est ?

La fatigue appelée aussi asthénie est un motif de consultation fréquent et peut révéler de nombreuses maladies.

Fatigue

Il est courant de distinguer :

  • La fatigue normale ou physiologique : elle peut être la conséquence d'un effort physique intense au cours d'une journée, d'un stress émotionnel ou d'un surmenage. Dans ces différentes circonstances, la cause est évidente et n'entraîne que rarement la consultation du patient ;
  • La fatigue pathologique ou anormale est une fatigue qui survient plus rapidement et persiste de façon chronique. Elle peut être liée à des facteurs psychiques (80 % des cas, liés à des états dépressifs, troubles anxieux ou de la personnalité...) ou physique (maladie organique).

Fatigue

Causes et facteurs de risque

Les causes sont nombreuses et peuvent être organiques (maladie sous-jacente) ou fonctionnelles (troubles psychiques) :

Les causes organiques :

  • Les asthénies infectieuses ou post-infectieuses (période de convalescence d'une infection).
  • Les asthénies pouvant survenir au cours de l'évolution de la plupart des cancers et de leurs traitements (radiothérapie, chimiothérapie…).
  • Les asthénies métaboliques : Insuffisance rénale, diabète…
  • Les maladies du foie : hépatite chronique
  • Les maladies neurologiques
  • Toutes les anémies
  • Les maladies cardiovasculaires : cardiopathies sévères, hypotension artérielle.

Les causes fonctionnelles:

Sont essentiellement dominées par la dépression et les troubles névrotiques.

Il existe dans tous les cas de fatigue durable une intrication des facteurs physiques et psychiques : toute fatigue physique prolongée retentit souvent sur le psychisme et inversement toute fatigue psychique retentit sur le versant physique.

Le syndrome de fatigue chronique survient chez un sujet jeune (jeune cadre dynamique en situation de stress) et est caractérisé par une asthénie intense sans aucune anomalie à l'examen clinique évoluant depuis 6 mois. Le médecin doit éliminer d'autres maladies (cancers, infections...) avant de poser ce diagnostic.

Les signes de la maladie

Il est important de faire préciser au patient :

  • Les caractéristiques de la fatigue ressentie : permanente ou transitoire, moment de survenue dans la journée, circonstances déclenchantes ;
  • Les signes accompagnateurs : perte d'appétit, amaigrissement.

Ainsi, une fatigue augmentant d'intensité au cours de la journée est plus en faveur d'une cause organique.

A l'inverse, une fatigue survenant le matin accompagnée de signes de lassitude, désintérêt, angoisse, agressivité, perte d'appétit, troubles de la mémoire, de la sexualité, du sommeil oriente plus vers une cause fonctionnelle.

Traitement

Un traitement qui guérit la fatigue n’existe pas.

La prévention de la fatigue repose sur une hygiène de vie satisfaisante : repos suffisant (8 heures de sommeil par nuit), équilibre nutritionnel adéquat et exercices modérés progressifs.

Lorsqu'une cause (organique ou fonctionnelle) est retrouvée, le traitement est celui de la cause.

En l'absence de cause évidente, la prescription de stimulants peut être efficace, on les appelle les antiasthéniques. Ce sont généralement des médicaments contenant des acides-aminés, des vitamines, des oligo-éléments dont les carences chez l'homme se traduise par une fatigue.

Templates Joomla 1.5