Imprimer

AUTISME ou TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE(TSA)

1. Qu'est ce que l'autisme ?

Il s'agit d'un trouble du développement qui touche simultanément :
- Les interactions sociales
- La communication, à la fois verbale et non verbale
- Le comportement avec des gestes répétitifs, stéréotypés, des rituels, des intérêts restreints

2. Comment se manifeste l'autisme ?

L'autisme apparaît au cours des 36 premiers mois de la vie. Parfois, des signes sont présents dès les premiers mois de la vie, parfois ils n'apparaissent qu'après une période plus ou moins longue de développement apparemment normal.
L'autisme est réputé durant toute la vie, il interfère avec le développement et les apprentissages de tous ordres.

Le diagnostic est clinique, basé sur l'observation du trépied classique :

a) Des troubles des interactions sociales

Les habiletés sociales peuvent présenter un retard et/ou avoir un caractère inhabituel. Cela va de l'isolement excessif à la simple passivité sociale, en fonction du niveau de développement de l'enfant.

Exemples de troubles : absence de sourire ou sourire tardif, apparente indifférence aux personnes, défaut de contact, impassibilité face à la présence d'autrui, indifférence aux stimuli sonores, absence de réaction à l'appel de son prénom, absence des bras tendus dans l'anticipation d'être porté, refus d'être réconforté, refus de l'étreinte, activités solitaires.

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaautisme1

b) Des troubles de la communication verbale et non verbale

Les troubles du langage sont constants. Un grand nombre d'enfants autistes n'accèdent pas au langage oral, ou lorsque celui-ci est acquis, un grand nombre de difficultés persistent.
Les enfants atteints d'autisme peuvent ne pas parler, dire seulement quelques mots, ou parler de façon étrange.

Exemples de troubles: absence ou retard du langage (ou arrêt après un début de langage), incapacité à communiquer soit par la parole soit par les mimiques, compréhension très limitée ou très particulière, difficulté à imiter les expressions du visage ou certains gestes, absence de réponses face aux tentatives de communication d'autrui, utilise « tu » à la place de « je ».........

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaautisme2

c) Des comportements stéréotypés et répétitifs

Les intérêts des enfants autistes sont restreints, leurs activités ont tendance à être stéréotypées et répétitives. Ils peuvent être fascinés par des objets inhabituels (bouts de ficelle, plumes, miettes...), ou utiliser de façon inhabituelle des objets ou des jouets (faire tourner indéfiniment une roue de petite voiture...).
Souvent ils ont besoin de rituels plus ou moins complexes et supportent très mal les changements dans le quotidien. Il existe des stéréotypies : gestes répétitifs comme se balancer ou tourner sur soi-même. Les personnes autistes peuvent également présenter des comportements auto-agressifs et des automutilations.
À ces 3 caractéristiques, d'autres signes symptomatiques peuvent s'ajouter comme :

• de très bonnes capacités visuo-spatiales, mémoire très développée dans certains domaines (syndrome d'Asperger)...
• une (hypo/ hyper) sensibilité sensorielle, un retard mental, des troubles du sommeil , troubles de l'alimentation ;
• l'épilepsie ;
• des syndromes génétiques : trisomie 21.

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaautisme3

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaILUSTRATION EN IMAGES DES MANIFESTATIONS DE L’AUTISME

autisme4

3. Causes de l'autisme

L'autisme est aujourd'hui considéré comme un trouble multifactoriel, dans la mesure où de nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans la détermination de la ou des causes du problème.
Parmi ces facteurs, citons :
• les interactions génétiques complexes,
• les carences ou les surcharges nutritionnelles,
• l'exposition prénatale et postnatale à des substances chimiques ou à des virus,
• des anomalies pendant le processus de fermeture du tube neural embryonnaire,
• un dysfonctionnement du système immunitaire et même des allergies.

4. Prise en charge de l'autisme

Il n'y a pas à ce jour de traitement capable de guérir l'autisme.
Un accord existe cependant autour des points suivants :

- Il est couramment recommandé que la prise en charge des personnes autistes repose sur trois grands volets dont la part relative est à adapter en fonction des caractéristiques de chaque personne et de son évolution (projet personnalisé). Ces trois volets sont les suivants :
• Éducatif, avec pour objectif l'autonomie du sujet
• Pédagogique, avec pour objectif les apprentissages
• Thérapeutique, avec pour objectif la santé mentale et physique du sujet
La prise en charge doit être précoce, intensive et individualisée. Il n'existe donc pas une prise en charge de l'autisme mais des modalités différentes qui peuvent être plus indiquées pour certaines personnes, pour certaines difficultés, ou à certains moments de l'évolution de la personne autiste.

- L'utilisation de médicaments peut-être indiquée. Il faut savoir que les traitements pharmacologiques sont toujours symptomatiques c'est-à-dire qu'ils visent à réduire certains symptômes (comme l'agitation, l'anxiété, des stéréotypies ou rituels envahissants, les troubles du sommeil...), sans traiter la cause de l'autisme. En général ces traitements ne sont pas dénués d'effets secondaires.

5. Evolution de l'autisme

L'autisme interfère dans les apprentissages de tous ordres et entraîne un développement très hétérogène. La plupart des symptômes cependant s'améliorent avec le temps. Le pronostic dépend notamment de l'existence et de l'importance d'un retard mental associé, de la présence d'une épilepsie, de l'apparition du langage avant 6 ans. Une aggravation pendant la puberté est fréquente, qui peut durer un à deux ans, avec retour à l'état antérieur.

Au total, l'évolution est très variable d'une personne autiste à une autre. Certaines d'entre elles restent très handicapées toute leur vie, n'accèdent pas au langage, alors que d'autres vont arriver à une autonomie personnelle relativement bonne. La très grande majorité des personnes atteintes d'autisme a besoin d'un accompagnement important tout au long de la vie.

6. Conclusion

L'autisme et les troubles du spectre autistique sont difficiles à diagnostiquer en raison de la diversité des manifestations et du fait qu'aucune cause n'a encore été clairement établie. De nombreuses recherches sont en cours, partout dans le monde, afin d'améliorer le diagnostic et le traitement, et de définir la multitude de facteurs à l'origine des TSA. Les chercheurs sont généralement confiants que l'on arrivera à prévenir la maladie dans bien des cas et à mettre au point des traitements efficaces.

Templates Joomla 1.5