Imprimer

HALITOSE

1-DIAGNOSTIC

Il est facile de s'auto-diagnostiquer une mauvaise haleine. Vous pouvez lécher votre poignet, laissez le sécher pendant quelques secondes et sentez cette région.Vous pouvez également mettre vos mains en porte-voix et sentir votre propre haleine. Si vous avez besoin d'un autre avis, demandez à un ami, à un membre de la famille, à votre médecin ou à votre dentiste.

2-DEFINITION

L'halitose, ou mauvaise haleine, est le fait d'avoir une haleine odeur est considérée comme incommodante.

Cette nuisance très fréquente atteint environ 50% de la population adulte. Elle peut avoir des effets psychologiques non négligeables, comme l'auto-dépréciation (mauvaise estime de soi) l'isolement, la dépression, le suicide, car les personnes sont victimes ou se croient victimes de commentaires méprisants ou ironiques, de rejets.

L'haleine est assez significative pour certains professionnels de santé et notamment les dentistes. En effet, une mauvaise haleine (halitose) donne à penser que la personne présente des problèmes bucco-dentaires. Le plus souvent, la mauvaise haleine est provoquée par une mauvaise hygiène, une pathologie buccale ou une carie qui n'a pas été prise en charge correctement. Toutefois, la mauvaise haleine peut aussi être liée à une pathologie du nez, des sinus, des amygdales du pharynx ou du système digestif. Avoir une mauvaise haleine est toujours une sensation désagréable pour ceux qui en sont victimes et parfois même pour les proches. L'halitose désigne une mauvaise haleine provoquant une odeur désagréable sortant de la bouche, lors de l'expiration ou lors de discussions. La mauvaise odeur peut également provenir des fosses nasales. Les personnes atteintes d'halitose risquent d'indisposer les personnes avec lesquelles elles discutent.

3-CAUSES

Les causes les plus fréquentes d'halitose peuvent être:

3.1 Causes buccales

  • un problème d'hygiène bucco-dentaire la prolifération bactérienne, notamment Solobacterium moorei, sur des restes alimentaires entraîne la formation de composés volatils malodorants, comme les amines ou des molécules sulfurées. Le brossage dentaire, l'usage de fil dentaire, de brossettes interdentaires, de bâtonnets interdentaires entre les dents et d'une brosse à langue s'avèrent alors d'une aide très utile, des dépôts pouvant se former également sur la langue. Un détartrage dentaire et l'examen régulier de caries est également nécessaire par un dentiste qui va devoir chercher d'éventuelles infections possiblement putricides dans un canal, sous une couronne dentaire…, par une radiographie de la mâchoire
  • les inflammations des gencives (gingivites), les problèmes dentaires ou des racines comme une infection sous couronne dentaire peuvent également provoquer une haleine fétide. Le parodontiste ou parodontologue va rechercher des infections éventuelles dans les des tissus de soutien de la dent, dont la gencive
  • l'obstruction nasale due au développement de germes dans les secrétions. La mauvaise haleine du matin est un phénomène courant.
  • halitose

3.2 Causes extra-buccales

Détectées par la persistance d'une haleine fétide alors que la bouche est fermée, elles sont dues à l'élimination par voie respiratoire de substances volatiles présentes dans le sang qu'elles soient exogènes (médicaments psychotropes, anti-parkinsoniens, alcool, ail, etc...) ou endogènes (corps cétoniques produits par le jeûne prolongé ou le diabète, maladies du foie, insuffisance rénale chronique).

  • Les amygdales

Les amygdales sont également une cause fréquente. Comme la peau, elles se régénèrent en profondeur et les cellules mortes s’éliminent dans la majorité des cas en surface. Mais lorsque ce n‘est pas le cas, elles s’accumulent dans les cryptes (les petits trous à la surface), elles pourrissent et libèrent une fore et mauvaise odeur qui est une des plus faciles à résoudre: l'ORL ouvre les cryptes et les nettoie. À l'extrême, l'amygdalectomie règle définitivement ce problème .

  • Les sinus

Une sinusite chronique va se traduire par la présence de pus dans un ou plusieurs sinus. Elle n’est pas forcément douloureuse mais le pus présent peut avoir une très mauvaise odeur et il peut s’écouler en arrière du nez vers la bouche.

  • Des troubles digestifs

Les problèmes de digestion sont fatals pour notre haleine. Une mauvaise alimentation fait partie en effet des causes possibles. L’acidité gastrique souvent provoquée par une consommation d’alcool ou de tabac trop élevée peut également être dans la liste des causes d’une haleine pas fraîche. Et enfin, une inflammation de l’œsophage peut avoir pour conséquence une haleine malodorante.

Il existe d'autres causes à l'halitose mais dont certaines restent encore fort discutées (ulcère gastro-duodénal, reflux gastro-œsophagien, infection à Helicobacter pylori de l'estomac).

  • Les médicaments

Certains médicaments et traitements peuvent être responsables d’une halitose. Pourquoi? Parce qu’ils peuvent changer la composition des bactéries présentes dans votre bouche. Il s’agit des antihistaminiques, des décongestionnant ainsi que les traitements prescrits pour l’hypertension artérielle, les antidépresseurs et les antipsychotiques.

  • Les hormones

Lors de l’ovulation et de la grossesse, les taux élevés d’hormones vont augmenter la création de plaque dentaire. Celle-ci colonisée par des bactéries va provoquer une haleine malodorante.

  • Le tabac et l’alcool

Les fumeurs le savent, le tabac est responsable d’une haleine malodorante. C’est également le cas de l’alcool, l'ail, l'oignon et les épices.

Certaines halitoses sont purement psychologiques: le sujet croit qu'il a mauvaise haleine mais ce fait n'est attesté par personne. Il change son comportement afin de cacher son haleine, allant parfois jusqu'à une halitophobie.

4-TRAITEMENT DE L'HALITOSE

4.1 L'hygiène bucco-dentaire (se brosser les dents 3 fois par jour avec du dentifrice) reste essentielle, pouvant dans certains cas être complétée par un grattage de langue à l'aide d'une brosse à langue ou de la brosse à dents. Utilisez du fil dentaire 1 fois par jour.

Le simple grattage de la langue ne suffit pas pour résoudre le problème de la mauvaise haleine, car on enlève seulement le biofilm où résident les bactéries anaérobies. Mais ces bactéries arrivent à survivre quand même.

4.2 L'haleine de faim en prenant vos repas à des heures régulières. Prenez le temps de manger et évitez de sauter des repas.

4.3 procéder à un nettoyage plus approfondi qu'un simple brossage régulier. Demandez à votre dentiste qu'il vous recommande un détartrage complet.

  • dégagez votre nez et vos sinus;
  • stimulez votre flux de salive avec des agrumes (des oranges et des citrons) ou avec des bonbons ou de la gomme à mâcher sans sucre, contenant de l'acide citrique;
  • mangez davantage d'aliments riches en fibres. Mâchez des légumes fibreux comme le persil ou la gaulthérie pour stimuler le flux de votre salive;
  • buvez au moins 8 verres d'eau par jour afin d'humidifier votre bouche et de contribuer à l'élimination des bactéries responsables des mauvaises odeurs;
  • demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vérifier si vos traitements génèrent des problèmes de sécheresse de la bouche susceptibles de causer une mauvaise haleine.

4.4 L'emploi de bonbons ou de chewing-gumsparfumés permet d'effacer temporairement la mauvaise odeur.

4.5 La prise des médicaments (association des Béta-lactamines - acide clavulanique et métronidazole)

pendant 7 jours peut résoudre le problème.

4.6 Certains bains de bouche, à base d'antiseptiques, peuvent avoir aussi une relative efficacité:

  • Chlorexidine

  • La chlorexidine est la substance la plus efficace pour la réduction de la quantité de bactéries buccales. Elle est utilisée sous forme de rinçage buccal durant une à deux semaines après les curetages (voir soins des gencives: gingivite et parodontite) ou après un geste de chirurgie buccale (voir Implantologie et chirurgie buccale).

    Sa concentration doit être comprise entre 0,12 et 0,2% et provoque rapidement une altération du goût et une coloration brunâtre de la langue et des dents. Le traitement doit donc être limité dans le temps.

  • Triclosan

  • A une action directe contre les composés volatils et un effet antibactérien. Les dentifrices avec une formulation triclosan/ co-polymers/ fluorure de sodium semblent les plus efficaces contre la mauvaise haleine.

    Il importe donc de créer une situation dans la bouche qui n'est pas favorables aux bactéries anaérobies, c'est-à-dire qu'il faut prendre soin de boire beaucoup. Les bactéries anaérobies supportent mal un environnement humide et même acide.

4.7 Les traitements utilisés depuis 2 000 ans ont peu évolué pour contrer de la mauvaise haleine : on sait classiquement qu’il faut du repos, boire beaucoup d’eau et manger du persil.

Le laser a aussi son efficacité lors d'halitoses liées à une maladie parodontale.

Le bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) et l'eau oxygénée diluée à 10% peuvent aider à améliorer l'hygiène buccale et à réduire considérablement l'halitose en ajoutant périodiquement un peu de bicarbonate en poudre sur la brosse à dents en plus du dentifrice (2 fois par semaine), et en complétant par des gargarismes avec de l'eau additionnée de bicarbonate (5 g soit environ 1 cuillère à café pour un verre d'eau ou de l'eau oxygénée).

Un traitement causal quand il est possible des origines extra-buccales (équilibration d'un diabète, prise en charge d'une insuffisance rénale ou d'une maladie du foie).

Templates Joomla 1.5