LA TUBERCULOSE PULMONAIRES

Imprimer


C’est une maladie infectieuse et contagieuse qui s'attaque habituellement aux poumon causée par le bacille de koch et transmise par inhalation du bacille.

Le Bacille de Koch ou BK qui est la bactérie responsable de la tuberculose infecte avec prédilection de l’appareil respiratoire :
La tuberculose pulmonaire représente un peu plus de 70 % des cas de tuberculose.

Les personnes à risques sont celles :

- Qui ont un passé de tuberculose
- Qui ont eu un contacte avec une personne contagieuse,
- Qui ont une résistance diminuée et qui sont affaiblies par la malnutrition, d’autres maladies
- l’alcoolisme et le SIDA

Symptômes

Le début et lente et progressif

-Perte de poids (un amaigrissement progressif sur plusieurs semaines, parfois très important)
-Fatigue importante ne cédant pas au repos
-Anorexie
-Toux persistante au-delà d’un mois, initialement sèche, puis productive, avec des crachats ou expectorations purulentes ou contenant des traces de sang (sanguinolentes)
-Elévation de la température le soir
-Sueur pendant la nuit
- Un essoufflement et des difficultés respiratoires (dyspnée) et des douleurs thoraciques à la respiration
Faire l’examen de crachats pour rechercher les BK pendant deux jours successifs

MODE DE TRANSMISSION

Le bacille tuberculeux se transmet par voie aérienne

La transmission du BK se fait d’homme à homme, par des gouttelettes de salive qui se retrouvent en suspension dans l’air lorsqu’une personne tousse, éternue, chante ou joue d’un instrument à vent, et non en touchant une personne contagieuse ;
Par conséquent, seules les formes respiratoires sont contagieuses. Les autres localisations comme le rein ou l'os ne le sont pas.

LA PREVENTION

1-Respecter les mesures d’hygiène

Pour les personnes qui sont souvent en relation avec des tuberculeux : lavage des mains fréquent, port d’un masque au besoin.

2-Prendre soin de santé.

-Avoir une alimentation saine et équilibrée, riche en protéine
-Dormir suffisamment,
-Faire de l’exercice physique régulièrement,
-Eviter d’être en situation de stress chronique, etc.
Cela offre les meilleures chances d’avoir un système immunitaire vigoureux.

3-Détecter et traiter une infection latente.

Les personnes qui travaillent dans des milieux à risque ou qui ont été en contact prolongé avec un malade en phase active peuvent subir un test cutané afin de déceler la présence de la bactérie dans le corps

Test cutané

Le test cutané permet de déceler la présence du bacille de Koch dans le corps. Chez une personne nouvellement infectée, ce test sera positif 4 à 10 semaines après l’infection.
Une infime quantité de tuberculine (une protéine purifiée de Mycobacterium tuberculosis) est injectée sous la peau.
Si une réaction de la peau se manifeste sur le site de l’injection (rougeur ou enflure) au cours des 48 à 72 heures qui suivent, cela révèle l’infection.
Si le résultat est négatif, le médecin peut proposer de subir un second test quelques semaines plus tard.
Si le résultat est positif, un traitement préventif aux antibiotiques permet généralement d’éviter que la maladie se déclenche.

4-Recommandation

-Faire le BCG àtous les nouveau nés,ou si non durant les premières semaine de vie ;
-Rechercher le BK dans le crachats chez tout patient ayant une toux qui dépasse un mois
Ce traitement préventif est plus simple et nécessite l’utilisation de moins de médicaments que pour traiter une tuberculose active. S’informer auprès de son médecin ou des autorités compétentes de son lieu de travail

5-Régime

Un régime alimentaire raisonnable peut assurer le besoin de la réadaptation des patients atteints de tuberculose pulmonaire, mais aussi peut éviter l'augmentation de la charge sur le foie due à la consommation excessive de nutriments.

tuberculose pulmonaire ostie

Templates Joomla 1.5