LE NODULE DU SEIN

Imprimer

Un nodule du sein est une masse palpable dans le sein. Tout nodule du sein n’est pas forcément malin, mais l’investigation doit commencer par un interrogatoire du ou de la patiente sur ses antécédents médicaux et un examen clinique complet. Et devant tout nodule mammaire isolé, la règle impose une mammographie bilatérale.

 

A) CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE DU SEIN

Un nodule du sein est une masse palpable dans le sein. Tout nodule du sein n’est pas forcément malin, mais l’investigation doit commencer par un interrogatoire du ou de la patiente sur ses antécédents médicaux et un examen clinique complet. Et devant tout nodule mammaire isolé, la règle impose une mammographie bilatérale. La mammographie n’est pas à la portée de la bourse de toutes les femmes malgaches. La mammographie n’est d’ailleurs pas disponible dans tout Madagascar. L’échographie mammaire peut aussi être utile et aide surtout à distinguer les kystes (cavités remplies de liquide inoffensif), ou d’autres anomalies mais elle n’est pas non plus disponible partout.

Faut-il alors faire une biopsie exérèse systématique de tous les nodules du sein même ceux d’allure bénigne ? Ou peut on prendre le risque de laisser échapper une tumeur maligne d’apparence bénigne ?

B) CONDUITE A TENIR PRECONISE A MADAGASCAR

(Peut être modifiée à l’avenir en fonction des matériels disponibles)
En l’absence de mammographie ou même d’échographie, que faire ?
-connaître les facteurs de risque.
-rechercher les signes cliniques de malignité.

*Facteurs de risque

Age : supérieur à 45ans, même si les cancers de la femme jeune ne sont pas rares
-Antécédents personnels de cancer du sein
-Antécédent familial de cancer
-Antécédent de mastopathie bénigne,
-Irradiation thoracique antérieure (exemple : irradiation pour maladie de Hodgkin dans l’enfance)

*Signes cliniques de malignité : Nodule

-dur, ligneux, rugueux ou granité
-de contour irrégulier,
-rétractile entraînant un méplat cutané, une rétraction mammaire, ou une asymétrie,
-souvent indolore,
-écoulement mammaire en particulier si unilatéral et/ou sanguinolent.
-présence d’adénopathies satellites suspectes.

(N.B. : ni l’absence des signes ni la présence d’une douleur ne permettent pourtant pas d’exclure catégoriquement la malignité.

Les autres signes, beaucoup plus évocateurs, sont souvent caractéristiques d’un stade plus avancé et la conduite à tenir peut être alors différente.

-l’adhérence à la peau et/ou au plafond signe un T4
-les nodules de perméation ou une adénopathie sus-claviculaire sont des métastases
-devant une tumeur inflammatoire, que cette tumeur intéresse toute ou une partie de la glande mammaire, tout geste chirurgical d’emblée est à proscrire.

Un nodule du sein, non inflammatoire, présentant un ou plusieurs caractéristiques de malignité, à plus forte raison chez une personne à un ou plusieurs facteurs de risque, impose donc une nodulectomie et un examen anatomo-pathologique du nodule. Dans le doute, vaut mieux pêcher par excès que par défaut, c'est-à-dire ne pas laisser échapper une tumeur maligne au risque de prélever une tumeur bénigne.

nodule 1nodule 2

Revue de presse

presse

Informations

IL EST A NOTER QUE

L’OSTIE garantit l’uniformité des services offerts aux Adhérents et aux Affiliés, à travers d’une gamme de prestations fournies gratuitement auprès de ses huit (08) Dispensaires et de ses vingtaines d’Antennes.

Lire la suite

Templates Joomla 1.5